Famous lyrics by »

Né à Nantua dans le département de l'Ain le 12 avril 1955, Jean-Louis Aubert est le fils d'un sous-préfet. Il est élevé par le personnel au service de ses parents. Il s'ennuie un peu. Lorsqu'il a dix ans, sa famille déménage à Paris. Comme il le dit lui-même, il devient alors un garçon difficile et caractériel. Toujours au bord de la révolte, il accumule les punitions. Peu enclin à s'investir dans les études, il s'intéresse très tôt à la musique. À l'âge de 17 ans, il décide de partir sur les routes des États-Unis, une guitare sous le bras. Plusieurs mois durant, il va faire la manche pour survivre en chantant des tubes de The Rolling Stones. Ce périple plein d'aventures va lui permettre de prendre un peu de recul face au fameux rêve américain. Une fois rentré à Paris, il commence à chanter dans les boums et fêtes organisées dans le XVIe arrondissement, le plus riche de la capitale. Il rencontre Richard Kolinka, batteur de son état, qui vient d'écrire un opéra avec un bassiste du nom de Daniel Roux. Impressionné, Jean-Louis Aubert se joint à eux pour former le groupe Sémolina. Ils enregistrent même un 45 tours "Et j'y vais déjà" et "Plastic rocker", devenu aujourd'hui un collector. Mais l'aventure s'arrête rapidement. Peut-être un peu déçu par ce départ avorté, Jean-Louis Aubert, décidé à devenir une rock star, a la rage et l'énergie rivées au corps. Quelques années après la révolte étudiante de 68, certains idéaux survivent. Téléphone Jean-Louis a vaguement tenté une faculté de musicologie mais en fait, il préfère jouer de la guitare avec ses copains dans la cave de leur maison communautaire. En novembre 1976, Richard loue une salle mais le groupe avec lequel il joue n'est pas disponible. Reste Jean-Louis, qui appelle Louis Bertignac, qui appelle Corinne Marienneau. Les quatre musiciens se connaissent depuis longtemps. Ils évoluent dans la même sphère. Ils répètent donc quelques reprises du répertoire anglo-saxon de l'époque et même les premières chansons de Jean-Louis Aubert, dont "Métro, c'est trop" qu'il a composé lors d'un séjour dans une grotte à Ibiza, mangeant uniquement du riz et du miel en compagnie de deux copains ! Le fameux concert a lieu en novembre 1976 au Centre américain de Paris. Véritable ovation pour les quatre jeunes gens dont c'est la première prestation ensemble sur scène (et non la dernière !) Le groupe Téléphone est né. Et l'aventure rock peut commencer.

FAVORITE (2 fans)

Lyrics for songs by Jean Louis Aubert:


Title
Temps à nouveau 8 Views  added by allezol
2 months ago

Share your thoughts on the Jean Louis Aubert Band with the community:

Missing lyrics by Jean Louis Aubert?

Know any other songs by Jean Louis Aubert? Don't keep it to yourself!

Free, no signup required:

Add to Chrome

Get instant explanation for any lyrics that hits you anywhere on the web!

Free, no signup required:

Add to Firefox

Get instant explanation for any acronym or abbreviation that hits you anywhere on the web!