close

 
bernardadamus

Fulton Road
by Bernard Adamus



Chacun dans nos bulles dans nos solitudes
Les détours d'l'amour, les culs-de-sac au lever du jour
De nos bébittes qui baignent dins faux-semblants qui nous ressemblent
Comme des fauves qui tremblent dins soleils de décembre

Un souvenir glisse sur mon corps de bois
Une bouteille fait gloup-gloup dans mon gosier qui s'tanne pas
Les pièges d'la nuit remplis de rires et de femmes
Une chance qu'les sourires vieillissent ça l'enterre le vacarme

Des biscuits pis des jokes avec un vieux mur crasse
Rempli d'trous pis d'silences
Y'avait l'tapochage du voisin
La smoke à mon bec m'rappelle l'odeur de ta main
L'aimera? L'aimera pas? La marguerite chante son refrain

Mais là y faut que j'parte le moteur parce c'est déjà l'aube
J'me suis enfargé l'cœur sur Fulton Road

Mais icitte c'est jamais ailleurs pis j'perds mon temps à' maison
J'gribouille mes trouilles dans' torpeur ça fait 3 jours qu'y'est 11 heures
Le temps coule, le temps file, pas d'ouvrage, pas d'métier
J'me r'tape un Nina Simone
I'm gonna drive you away

À moitié mort 3/4 pété dans le fond d'un Greyhound bus
J'pognais la 10 up and down en m'testant l'écorce
Je r'vois Carlos qui gueule dans le mic, swing des rifts à coups de pelle
On était-tu ben dehors à bummer su'a Well

Mais là y faut que j'parte le moteur parce c'est déjà l'aube
J'me suis enfargé l'cœur sur Fulton Road
---